467
 
main_-pic.jpg

À propos de la famille Rothschild et la Fondation

Je doute que l’on puisse trouver dans toute l'histoire du peuple juif au cours de sa longue période d’exil de  près de deux mille ans,  une personne comparable ou tout du moins semblable à ce personnage merveilleux ayant participé à la renaissance de la présence juive sur sa patrie en plein renouveau à notre époque - le personnage du  Baron Edmond de Rothschild. Même si nous voulions combiner et fusionner les  trois grands personnages, à savoir Don  Joseph Nassi,  Sir Moses Montefiore et le baron de Hirsch, qui  chacun à son époque et à sa manière a réalisé des miracles – nous ne trouverions pas de personnage ayant autant agi et aussi visionnaire que ce « Bienfaiteur célébre».

Le Baron Edmond James de Rothschild, né en 1845 dans une ville à proximité de Paris en France, s’est consacré à la philanthropie et à la promotion de l’art et de la culture.

La détresse des Juifs de Russie et les pogroms survenus en 1881 ont conduit le Baron à la conclusion selon laquelle la solution principale au problème des Juifs d’Europe de l'Est, était de monter en Israël et de se construire une nouvelle vie dans le pays. Sous l’influence du grand rabbin de Paris, le Baron commença par soutenir le mouvement des Amants de Sion et les premiers groupes tentant de se rendre sur la Terre d’Israël pour y établir de nouvelles implantations.
Au début de ses activités sur la Terre d’Israël, le Baron s'est abstenu de rendre public son soutien aux implantations juives, ayant ainsi reçu le surnom du « Bienfaiteur célébre ». Lorsque les premières implantations durent subir des difficultés économiques menaçant leur existence même, elles se tournèrent vers le Baron afin d’obtenir des aides qu’il accepta de leur accorder pour les sauver. Sa première activité dans ce domaine fut en 1882 àb Rishon LeZion, qui se trouvait au bord de la faillite. Par la suite, le Baron augmenta ses activités en commençant par aider aussi les autres implantations en détresse. Le Baron comprit que les implantations ne pouvaient continuer à survivre sous formes de petites communautés indépendances isolées et dispersées dans toute la région, et commença à acheter de vastes étendues de terrains pour y établir leurs nouvelles implantations.

Afin d'optimiser son soutien aux nouvelles implantations, le Baron établit un système de contrôle des allocations de fonds et envoya des experts dans le domaine agricole, hydraulique et financier qui développèrent de nouveaux secteurs de croissance afin d'établir les implantations et renforcer leurs activités économiques. Le réseau d’experts et de fonctionnaires de Rothschild développa de nombreuses industries agro-industrielles, notamment la culture des vignes et la production de vins dont les produits furent commercialisés dans le monde entier. En outre, des plantations d’oliviers et des presses à huile modernes furent développés ainsi que l’industrie des parfums à partir des produits agricoles introduits en Israël spécialement à cet effet.
Après le début du mandat britannique en Israël en 1923, le Baron de Rothschild fonda le PICA auquel il transmit la gestion de tous ses travaux dans le pays.

Le Baron Rothschild est décédé en 1934. 20 ans plus tard, en 1954, sa dépouille ainsi que celle de son épouse furent transférées en Israël et enterrés à Ramat Hanadiv. Certaines implantations fondées par le Baron portent le nom des membres de sa famille comme : Zikhron Yaakov, Mazkeret Batya, Bat Shlomo, Binyamina, Givat Ada et d’autres encore. Au total, le Baron de Rothschild achètera plus de cinquante mille hectares en Israël, sur lesquels furent établis plus de 40 implantations. Avec la création de l’Etat d’Israël, la famille Rothschild fit don à l’Etat de la plupart de ses terres à travers le pays, soit la plus grande contribution de terres accordées à l’Etat avec un effet de levier considérable durant la création de l’Etat d'Israël.

La Fondation Rothschild de Césarée a été fondée par le Baron Edmond de Rothschild, le petit-fils du « Bienfaiteur célébre ». S’il est vrai que son grandpère a laissé son empreinte grâce à l’acquisition de terres et leur peuplement, le baron Edmond de Rothschild restera en mémoire  pour sa contribution à l'industrialisation de la Terre d'Israël et ses généreuses contributions aux institutions culturelles et éducatives.

siècle jusqu’à nos jours, la famille Rothschild a été un pilier dans l’établissement, la création, la mise en place et le développement de l'Etat d'Israël. Durant de longues décennies, la famille s’est toujours placée à l'avant-garde de la réalisation conceptuelle d’un Etat juif développé, pour qu’il constitue non seulement un foyer pour le peuple juif, mais aussi un symbole et un modèle de justice sociale et d'égalité des chances. La fondation Rothschild de Césarée a poursuivi cette vision établie il y a plus d'un siècle et elle continue à vivre parmi les descendants et les successeurs de ce bienfaiteur célèbre.

Création d'un fonds et son modèle unique d'exploitation

La fondation Rothschild de Césarée a été créée par le Baron Edmond de Rothschild, petit-fils du « Bienfaiteur célébre ». Alors que son grand-père a laissé son empreinte par l'achat de terres et leur habitation, on se souviendra du Baron Edmond de Rothschild pour sa contribution à l'industrialisation de la Terre d'Israël et ses généreuses contributions aux institutions culturelles et éducatives.
A la fin des années 1950, la famille Rothschild a fait don des terres de Césarée (environ 30 000 hectares), à la Fondation Rothschild de Césarée et a convié l’Etat à devenir partenaire de ce fonds.

Le modèle selon lequel fonctionne le fondation est un modèle unique selon lequel tous les revenus issus du développement de la ville de Césarée passent par des filiales de la fondation Rothschild de Césarée, - la société de développement de Césarée et la société des biens de Césarée, le fonds, qui redistribue les profits pour promouvoir l'éducation et l'enseignement supérieur en Israël.

Au décès du Baron Edmond de Rothschild en 1997, le groupe bancaire et l’autorité des fonds philanthropiques de la famille passèrent entre les mains du fils - le Baron Benjamin de Rothschild. Le Baron Benjamin de Rothschild et son épouse la baronne Ariane de Rothschild sont impliqués et dirigent les activités du fonds Rothschild de Césarée en Israël dans le cadre d'un réseau de fonds Edmond de Rothschild opérant dans le domaine éducatif dans le monde entier.

Pour le site de la Fondation Rothschild cliquer ici